Actualité

Des Lions de Bordeaux

CDF : une qualification avec la manière

Avec ce déplacement à La Chapelle, les Lions n’avaient pas bénéficié d’un tirage au sort clément pour ce premier tour de Coupe de France. Mais, malgré l’absence de plusieurs joueurs, Bordeaux s’est facilement imposé dans une rencontre maîtrisée de bout en bout.

En raison de l’absence de nombreux attaquants, les coachs ont dû procéder à plusieurs ajustements. Nicolas Vachel a donc rechaussé les rollers, alors que Romain Philippo et Alexandre Boirie sont passés à l’avant.

Après plusieurs débuts de matchs laborieux, les Lions avaient à cœur de bien débuter la rencontre, mais encore une fois c’est l’adversaire qui ouvre la marque, en supériorité numérique. Cette frayeur sera la seule de la soirée. En effet, par la suite les visiteurs vont prendre le jeu à leur compte en conservant bien le palet. Ils prennent le large grâce à des buts de Blanchet (x2), Panatier, Philippo et Paradis.

Les Mustangs se créent quelques occasions mais butent sur un Deschamp très inspiré, et c’est seulement sur un nouveau power-play qu’ils parviennent à le tromper.

Les Lions mènent 5-2 à la mi-temps.

Le scénario reste le même en deuxième période, le jeu étant moins haché par les pénalités. Ludig, le portier des Mustangs cède sa place à Guihal après le 6ème but de Philippo, bien servi par Billerey. Le « back-up » effectue une très belle entrée, en stoppant de nombreuses occasions. Il ne cédera qu’une seule fois sur un but de Boirie en supériorité numérique. A quelques secondes du terme, Ramos réduit le score à 7-3 mais la messe était dite depuis un moment.

Une victoire qui permet donc aux Lions de se qualifier pour les 1/16èmes de finale. Un match dans lequel Bordeaux a montré beaucoup de sérieux, mais aussi de l’indiscipline, avec de nombreuses pénalités concédées.

Le prochain tour aura lieu le 19 décembre et l’adversaire sera une des équipes suivantes : Angers (Elite), Toulouse (N1), Caen (N1), Tarbes (N1), Cholet (N2), La Teste (N2) ou St Médard (N2).

0 Partages

Répondre