Actualité

Des Lions de Bordeaux

Coupe de France : les Lions éliminés à Anglet

Compte rendu du match de Coupe de France Anglet – Bordeaux

Grosse désillusion pour l’équipe première des Lions qui s’est inclinée en huitième de finale de la Coupe de France sur le terrain d’Anglet, pensionnaire de Nationale 1.

Les Artzak, leaders incontestés de leur poule, comptent dans leurs rangs plusieurs joueurs qui ont déjà évolué en Elite (Cik, Chazalon, Boitard…). La rencontre s’annonçait accrochée face à des Lions privés de Gasnier, Boirie et Cochet.

Des Lions en réussite en début de match

Après un petit round d’observation ce sont les locaux qui ouvrent le score après 6 minutes de jeu grâce à S.Gibeau qui trompe Le Gallic à bout portant sur un rebond. Les Lions vont ensuite prendre le large en inscrivant 4 buts en moins de 4 minutes !

C’est d’abord en supériorité numérique que Urbaniack, seul dans le slot, convertit parfaitement un beau service de Paradis. Vandromme offre lui aussi une belle passe à Blanchet après avoir éliminé un vis à vis d’une superbe ramasse. Le défenseur reconverti en attaquant pour cette rencontre prend tout son temps pour ajuster le portier adverse. Paradis se transforme ensuite en buteur, de nouveau en power play, sur le rebond d’un lancer de Horrut. Les deux buts en supériorité numérique ont été marqués respectivement 7 et 12 secondes après le début de la pénalité ! C’est enfin Philippo sur une passe de Paradis (encore lui) qui trompe un Laborde complètement dépassé par les évènements.

Le public local commence alors à craindre une lourde défaite des siens mais c’est sans compter sur le caractère des basques.

Alors que les Lions ont l’occasion de prendre le large avec une nouvelle supériorité numérique, Chazalon part en contre et obtient un tir de pénalité qu’il transforme habilement. Quelques minutes plus tard, il signe un doublé sur un one-timer mal négocié par Le Gallic en power play .

Les deux équipes se séparent sur le score de 4-3 en faveur des Lions.

La remontada basque

En deuxième période, Anglet continue sur sa lancée et domine. On se demande alors laquelle des deux équipes évolue en ligue Elite. La remontée fantastique des Artzak se poursuit grâce à Chazalon, complètement esseulé dans le slot, qui s’offre un coup du chapeau parfait.

Ils prennent ensuite les devants lorsque leur international tchèque Cik récupère un palet suite à une mauvaise passe bordelaise et trouve la lucarne de Le Gallic. Il reste alors 11 minutes à jouer.

Menés au score, les Lions reprennent du poil de la bête et se créent quelques occasions, sans vraiment inquiéter la défense adverse. Une nouvelle supériorité numérique aurait pu permettre l’égalisation mais elle est vite gâchée par une faute bordelaise en retour.

A 1’30 du coup de sifflet final, Anglet prend une mauvaise pénalité et c’est une occasion en or pour les Lions qui évoluent à 4 contre 3, puis à 5 contre 3 avec la sortie de Le Gallic. C’est le moment choisi par Laborde pour sortir de gros arrêts dont un miraculeux du boucler face à Horrut qui avait la cage ouverte. Le jeune cerbère sera élu joueur du match par ses coéquipiers pour cette fin de match héroïque.

Les visiteurs sont incapables de trouver la faille et Anglet tient sa qualification.

Une élimination rageante

L’aventure en Coupe de France se termine donc en huitième de finale. Une contre performance décevante vu qu’avec encore 3 équipes de Nationale 1 en lice en quart de finale, un tirage au sort clément aurait pu permettre à nos joueurs d’accéder au final four de Carpentier pour la première fois de leur histoire chez les hommes.

Crédit photo : Ludovic Macia

Répondre