Actualité

Des Lions de Bordeaux

Élite : les Lions prennent une option sur les playoffs.

Résumé du match Élite Bordeaux – Epernay

Pour l’antépénultième journée de Ligue Elite, les Lions recevaient les Bombardiers d’Epernay, 6èmes au classement.

Les Bombardiers efficaces

Les spectateurs de la salle Virginia sont passés par toutes les émotions samedi soir. Tout d’abord la frustration quand les visiteurs inscrivent rapidement deux buts en supériorité numérique, par Chaumet puis Schofield.

                      

La résignation ensuite lorsque le joueur étoile tchèque Bernad marque le but du 3-0 alors que les Lions évoluent en supériorité numérique.

Avec un tel score à le mi-temps, peu sont ceux qui auraient misé une pièce sur les Bordelais qui n’ont pas gagné de match depuis la réception de Villeneuve début janvier.

La réaction bordelaise

En début de deuxième période, alors que les Bombardiers évoluent à 4 contre 3, les Lions rendent la monnaie de la pièce en marquant grâce à leur jeune recrue Farmer. L’espoir renaît, d’autant plus que 4 minutes plus tard, les Lions inscrivent coup sur coup deux nouveaux buts par Panatier puis Paradis, pour ramener les deux équipes à égalité.

A dix minutes de la fin, Bernad signe un doublé sur un tir en angle fermé qui trouve la lucarne de Le Gallic, titularisé en l’absence de Gasnier, blessé. Mais, les joueurs bordelais vont faire preuve de caractère, et Uriot égalise 30 secondes plus tard après avoir éliminé son vis-à-vis d’un beau geste technique.

La fin de match s’annonce palpitante. Les Champardennais n’abdiquent pas et prennent de nouveau l’avantage à cinq minutes du terme de la rencontre sur une belle action collective conclue par Drobny. Tout est à refaire pour les Lions qui bénéficient d’une occasion en or à deux minutes du coup de sifflet final, lorsque les visiteurs sont sanctionnés pour une obstruction.

Après plusieurs belles occasions, c’est finalement une belle passe transversale de Paradis qui va permettre à Horrut de placer un one-timer imparable pour créer l’égalité. Les joueurs et le public peuvent laisser exploser leur joie pour ce point du match nul arraché.

Les cinq minutes de prolongations ne permettent pas de départager les deux équipes qui vont devoir se plier à la séance de tirs au but.

Tirs au but

Bordeaux gagne le tirage au sort et le capitaine Vandromme décide que son équipe sera la première à tirer.

C’est d’abord Boirie, de retour à Virginia après de longs mois d’absence, qui s’élance et glisse le palet entre les bottes de Chaumet.

Le Gallic stoppe ensuite une tentative du revers de Tran.

Panatier, déjà buteur et passeur ce soir, fait lui aussi mouche avec un lancer au dessus de la mitaine.

Enfin, Bernad ne parvient pas à déjouer Le Gallic qui offre la victoire aux Lions.

 

Une bonne opération comptable

Avec ces deux points, les Lions consolident leur huitième place prennent un peu d’avance sur la zone rouge. Il reste deux journées avant la fin de la saison régulière. Bordeaux recevra Paris XIII, avant de se déplacer à Caen.

De son côté, Villeneuve, 9ème, recevra Grenoble et se déplacera à Angers. Amiens, lanterne rouge et autre concurrent direct des Lions accueillera Caen et se déplacera à Grenoble.

Rendez-vous samedi 31 mars salle Virginia !

La feuille de match

Les photos de Viet Nguyen

 

Répondre