Actualité

Des Lions de Bordeaux

Nationale 2 : Sans surprise mais non sans mal

Présentation de la rencontre

A six journées de la fin de la première phase du championnat de France, nos Lions rencontraient les Maohis de Pessac. Après avoir repris la tète du championnat la semaine dernière à La Teste, c’est face à une équipe luttant pour sa survie (actuellement septième) que le groupe de Masson aller avoir à faire ce samedi soir à Virginia.

Revue d’effectifs

Les Maohis se présentaient amputés de plusieurs joueurs majeurs, les frères Riffaud et Le Chapelain manquaient à l’appel. Coté Lions, c’est Le Gallic qui a suppléé Pineau retenue avec les filles devant le filet, Panatier indisponible pour le déplacement à Grenoble avec l’élite était également à la disposition du groupe N2. Meledo, Gousset & Mesplede étaient eux indisponibles pour cette rencontre.

Première période équilibrée

A l’inverse de la dernière rencontre, Nos lions vont débuter mollement la rencontre, malgré une belle domination, c’est Cheveau qui va ouvrir la marque pour les Maohis à la suite d’une récupération de palet de Cotnoir. Le cerbère Pessacais va repousser toutes les tentatives girondines avant de céder à deux minutes de la mi-temps. sur un service du capitaine Chalopin, Villaudière va venir déborder la défense des Violets avant d’ajuster Pervalet d’un tir très précis en pleine lucarne.

Seconde période avantage Bordeaux

Les Lions entament cette seconde période en double supériorité et vont pouvoir prendre l’avantage par Masson à la suite d’un engagement sorti par Villaudière en zone offensive. Sentenac en solitaire puis de nouveau Masson servi par Sentenac vont alourdir la marque. avant que Villaudière ne refasse le même coup en sortant de nouveau le palet à l’engagement pour son capitaine qui n’a plus qu’a ajuster Pervalet. Masson doublement servi par Sentenac viendra inscrire ses 16ème et 17ème but de la saison et ainsi clore la marque pour les locaux.

Premières minutes dans la cour des grands

A cinq minutes de la fin de la rencontre, après une rencontre gérée sereinement par Le Gallic, qui confirme sa bonne forme du moment, le coach Masson décide de lancer le jeune Lafond (cadet) dans le grand bain devant le filet girondin, il se montrera appliqué sur ces premières secondes avant de s’incliner sur un tir du haut de la zone de Lenain laissé seul par l’avant garde des noirs et rouges sur un décalage de Cheveau. Puis autoritaire en effectuant une double parade devant Bernard. La fin du match est donc sifflée sur le score de 7 buts à 2 en faveur des locaux. La prochaine rencontre aura lieu à Montpellier dans 3 semaines.

Retrouvez le classement de la poule juste ici !

Paroles de joueurs

Retrouvez ci-dessous les le ressenti des joueurs ayant participé à la rencontre !

Julien Pervalet, gardien des Maohis

« Match intense en première période avec beaucoup de travail puis le rouleau compresseur de Bordeaux avec leur expérience a eu raison des Pessacais sur la seconde période. Les Pessacais ont encore du mal à tenir 2 périodes de 25min intense à un gros niveau face au premier de la poule. Pour ma part un beau résultat qui, je pense aurait pu être pire, du travail encore a fournir mais nous n’avons pas à rougir du résultat une défaite 7 à 2 mais une belle progression faite et encore venir. »

Sylvain Villaudière, avant des Lions

« Je pense qu’après notre victoire à La Teste on abordait ce match sereinement et en confiance contre une équipe du bas de tableau. On a pourtant eu beaucoup de mal toute la première mi-temps à trouver le chemin des filets adverses, il a fallu attendre d’être mené au score pour se réveiller. Puis en seconde mi-temps nous avons imposés notre jeu et nous avons su montrer que nous étions supérieur. Je tiens à féliciter Julien pour ça première apparition sur la piste. »

Simon Gouraud, ex-Lion devenu Maohis

« On s’attendait a un gros niveau de jeu après la victoire de Bordeaux à La Teste, du coup on partait en se disant qu’il fallait donner notre maximum et être concentrer en défense, pour pouvoir retirer du plaisir de ce match. On a pas mal subit la foudre du premier bloc adverse par Masson (coach-joueur de première ligne, joueur de power-play, joueur de défense-play… »

Julien Lafond, gardien des Lions

« Depuis le début de la saison je m’entraîne avec la N2, j’avais déjà fait un match amical contre La Teste, dans lequel j’avais joué une mi-temps. Hier, Romain m’a donné l’opportunité, à 6 minutes de l’échéance du match de rentrer sur le terrain pour disputer cette fin de match. Avec le gros soutien de mes coéquipiers j’ai pu vraiment déstresser et commencer cette partie dans de bonnes conditions. Je remercie tout l’effectif N2 pour la confiance qu’il me donne et j’espère pouvoir remonter sur le terrain très vite, en quête de mes objectifs. »

Répondre