Actualité

Des Lions de Bordeaux

N1 : Grosse claque pour les Lions

On attendait des Caennais revenchards suite à leur lourde défaite du match aller, et les Normands n’ont pas manqué le rendez-vous, en s’imposant sur le large score de 8-2.

Les Conquérants se présentent avec un effectif au complet. L’Américain Hugues, Antoine Sentenac (le frère d’Hadrien), l’international Fontanille, mais aussi Geslain et Leterrier, qui manquaient à l’appel au match aller, donnent un tout autre visage à l’équipe.

Comme lors du dernier match à Vierzon, les Lions sont cueillis à froid et encaissent un but dès la première présence par Rage, bien isolé face à Heumann.

En manque de repères sur le très grand terrain de la halle des Granges, et avec un placement défensif approximatif, les Lions sombrent et après 17 minutes, le score est déjà de 4-0, grâce à des buts de Bastien, Hugues et Rage. Suite à un temps mort, ils parviennent à stopper l’hémorragie, et réduisent même l’écart par le buteur maison Masson, sur un lancer du poignet lointain, mal jugé par Lafourcade.

A noter que dans ce match très engagé, avec de nombreuses fautes apparentes de part et d’autre, les arbitres ont pris le parti de ne rien siffler, instaurant une tension entre les deux équipes qui est montée crescendo.

Après une bonne remise en question à la mi-temps, les Girondins reviennent avec de toutes autres intentions et dominent le début de deuxième période. Un « momentum » malheureusement stérile, malgré notamment une échappée de Paradis. A l’inverse, les locaux, très en réussite devant la cage, ajoutent deux nouveaux buts en moins de deux minutes. Le sixième but sera fatal pour Heumann qui cède sa place à Pineau.

Le reste de la mi-temps est équilibré, toujours tendu, et à l’image du reste de la rencontre, les Normands se montrent plus réalistes avec le troisième but personnel de Rage. En fin de match, les Lions trouvent enfin la faille par Urbaniack sur un rebond, avant que Guerin ne plante la dernière banderille en supériorité numérique.

Les Lions cèdent donc leur fauteuil de leader à leur adversaire du soir, qui a tout simplement été bien meilleur. Une correction qui va permettre aux Bordelais de se remettre en question avant le début des playoffs. A une journée de la fin de la saison régulière, ils n’ont plus leur destin en main. Ils devront s’imposer contre Montpellier et attendre le résultat de Caen, en déplacement à Tarbes, pour espérer récupérer la première place.

Maigre consolation pour les Lions, en cas d’égalité de points à la fin de la saison régulière, une meilleure différence de buts entre le match aller et le match retour leur permettrait de devancer Caen, au goal-average particulier.

Caen – Bordeaux : 8-2 (4-1, 4-1)

Arbitres : Wiart, Fin

Buts Caen : Rage (Geslain), Bastien (Guerin), Hugues, Rage (Fontanille), Fontanille (Geslain), Guerin (Hugues), Rage (Leterrier), Guerin (Renou)
Buts Bordeaux : Masson, Urbaniack (Beguery)

Pénalités : 4′ pour Caen, 6′ pour Bordeaux
Gardiens en jeu : Lafourcade pour Caen, Heumann puis Pineau à 28’21 pour Bordeaux.

Effectif Caen : Lafourcade, Renou, Huhues, Tremorin, Rage, Sentenac, Guerin, Goubon, Bastien, Geslain, Leterrier, Fontanille, Suchet.
Effectif Bordeaux : Heumann, Pineau, Sentenac, Billerey, Philippo, Vandromme, Horrut, Boirie, Masson, Panatier, Beguery, Urbaniack, Blanchet, Paradis.

Crédit Photo : Viet NGuyen

0 Partages

Répondre