Actualité

Des Lions de Bordeaux

N1 : la première manche pour Bordeaux

Samedi soir, ce match aller de la finale N1 était, quoi qu’il arrive, le dernier match de la saison à domicile. Pour l’occasion, les bénévoles avaient mis les petits plats dans les grands et nous avons pu assister à une magnifique soirée.

Lime Light, entreprise partenaire dans laquelle travaille Bryan Durantet, joueur de N3, était chargée de l’animation et le spectacle a été à la hauteur de l’événement avec un gros dispositif sonore et des jeux de lumière et de fumée.

Caen Capi

Le public, qui était attendu en nombre, était au rendez-vous avec quelques 340 personnes dans les tribunes, un record évidemment dans l’histoire du club. Parmi elles, des membres du club des supporters des Boxers avec grosses caisses ont poussé le public à donner de la voix tout au long du match.

Après une Marseillaise reprise à l’unisson, et un coup d’envoi fictif donné par Julien Desrosiers, qu’on ne vous présente pas, les choses sérieuses pouvaient commencer.

Caen Marseillaise

Poussées par cette folle ambiance, les deux équipes démarrent le match sur très grosse intensité, digne d’une finale de Nationale 1. Les visiteurs prennent rapidement l’avantage sur une supériorité, par l’intermédiaire de leur joueur américain Hugues, sur one-timer parfait. Mais quelques secondes plus tard, le buteur maison Masson remet les deux équipes à égalité sur une percée solitaire, avant de devenir passeur sur une tentative de wrap-around, conclue par Hadrien Sentenac, à la lutte avec son frère Antoine près du but.

Sur le shift suivant, Vandromme dévie parfaitement et licitement un lancer de Paradis, mais après de longues tergiversations, les arbitres décident de refuser le but pour une crosse dans la zone du gardien. Un tournant du match puisque dans la foulée, l’international Rage trompe Heumann d’un lancer lointain et permet aux Conquérants de recoller à 2-2.

Les Lions dominent mais ne parviennent pas à reprendre les devants, à l’image de Paradis qui trouve le poteau sur un lourd lancer frappé. A 5 minutes de la pause, le discret mais talentueux Blanchet parvient enfin à faire mouche avec un lancer balayer pleine lucarne dont il a le secret.

Bordeaux regagne donc le vestiaire avec une légère avance d’un but.

Caen Lumiere

Dès la deuxième minute après la reprise, Masson sert parfaitement Sentenac qui ne tremble pas sur son break-away et trompe parfaitement Perrine entre les jambes. Le break est fait. La deuxième période se déroule sur un tout autre rythme, les organismes étant émoussés par la température qui règne dans la salle Virginia, après une journée de grosse chaleur. Qui dit fatigue dit pénalités. A deux reprises, les Lions se font pénaliser alors que toute la salle pensait à une faute Caenaise. Tout d’abord Uriot, accroché par une crosse adverse, est sanctionné d’un retenir, alors que l’arbitre avait au départ signalé une pénalité simultanée. Cette pénalité sera tuée mais Bordeaux se fait  à nouveau sanctionner d’une charge incorrecte litigieuse, suite à un faire trébucher évident sur Blanchet sous les yeux de l’arbitre. Cette deuxième occasion ne sera pas manquée par les visiteurs qui recollent à une longueur, encore grâce à Hugues. Les esprits s’échauffent, bien aidés par le climat ambiant et la pression du public.

Plus aucun but ne sera marqué, malgré notamment un nouveau poteau de Boirie en supériorité numérique.

Les Lions offrent donc à leur public une nouvelle victoire pour le dernier match à la maison, mais avec un sentiment d’inachevé. En effet, ils étaient au dessus de leur adversaire ce soir, grâce notamment au fait de tourner à trois lignes complètes tout au long du match. La différence d’un but ne reflète donc pas l’écart entre les deux équipes sur ces 50 minutes mais permet quand même à Bordeaux de prendre l’avantage dans la série. Tout va se jouer au match retour sur le terrain de Caen samedi 28 mai.

Caen3

(cliquez sur l’image pour l’agrandir)

Bordeaux – Caen : 4-3 (3-2, 1-1)

Arbitres : Khochen, Wiart
Pénalités : 12′ pour Bordeaux, 16′ pour Caen (dont 1×10′)
Buts Bordeaux : Masson (Horrut), Sentenac (Masson), Blanchet (Beguery), Sentenac (Masson)
But Caen : Hugues (Rage), Rage (Renou), Hugues (Sentenac)

Gardiens en jeu : Heumann pour Bordeaux, Perrine pour Caen
Effectif Bordeaux : Uriot, Blanchet, Sentenac, Masson, Panatier, Boirie, Vandromme, Paradis, Philippo, Billerey, Horrut, Urbaniack, Beguery

Crédit Photo : Viet Hung NGuyen

 

0 Partages

Répondre