Actualité

Des Lions de Bordeaux

N1 : Reims prend l’avantage

Au terme d’un match aller de haute volée, les Rapaces ont pris l’ascendant en s’imposant 3-2 sur le terrain des Lions.

Tous les voyants étaient pourtant au vert pour Bordeaux, avec un public qui a répondu présent (plus de 250 spectateurs) et un effectif au grand complet.

Le début de rencontre est équilibré, le niveau de jeu est à la hauteur d’une demi-finale de Nationale 1. Rien d’étonnant quand on regarde les effectifs, avec de nombreux joueurs habitués au haut niveau de part et d’autre. Les deux gardiens sont eux aussi au rendez-vous et stoppent toutes les offensives adverses.

Il faudra attendre 16 minutes pour voir le premier but, œuvre de l’homme en forme des playoffs, Vandromme, qui reprend victorieusement le retour d’un lancer non cadré de Panatier. A peine deux minutes plus tard, c’est encore la première ligne qui frappe. Suite à une bonne sortie de zone initiée par Boirie, Vandromme contourne la défense et sert parfaitement Panatier au 1er poteau, qui convertit l’offrande en lucarne. Le score restera inchangé jusqu’à la mi-temps, malgré une situation de supériorité numérique de chaque côté.

La deuxième période débute par un power-play et Boirie est tout près de donner un bol d’air aux Lions lorsqu’il touche l’équerre de Garcia-Prieto. Mais, après seulement deux minutes de jeu, suite à une mésentente dans la défense bordelaise, Heumann perd sa crosse, Carolet récupère le palet suite à un bon pressing et trompe le portier bordelais à ras de terre.

Quelques minutes plus tard, suite à un contact devant la cage des Rapaces, Bannier écope d’une sévère pénalité de 5 minutes, automatiquement additionnée d’une méconduite pour le match, comme le stipule le règlement. Une occasion qui aurait pu permettre aux Lions de prendre le large, mais une pénalité de compensation en plein milieu des 5 minutes va ruiner leurs espoirs.

A 7 minutes du terme de ce match aller, suite à un mauvais changement de ligne des Bordelais, Godard trompe Heumann d’un lancer lointain en lucarne. Tout est à refaire pour les Lions qui ont gâché bêtement leurs deux longueurs d’avance. Mais moins de 30 secondes après ce but, ils sont à nouveau sanctionnés et doivent évoluer en infériorité numérique. C’est alors qu’après une action litigieuse, la riposte d’un joueur bordelais ne passe pas inaperçue et les arbitres envoient un deuxième Lion sur le banc des pénalités. Une situation de 4 contre 2 que les Rapaces ne tarderont pas à mettre à profit, grâce à un beau lancer de Muller de la pointe.

Plus rien ne sera marqué dans les 5 dernières minutes, malgré les assauts répétés des Lions qui butent sur un gardien en grande forme.

Le match aller se termine donc sur le score de 3-2 en faveur de Reims. Un match intense et accroché comme on s’y attendait. Tout reste encore à faire lors du match retour qui se déroulera à Reims le samedi 7 mai. Pour rappel, la série se déroule au meilleur des deux matchs aller-retour cumulés, sans prise en compte du nombre de buts inscrits à l’extérieur (contrairement au football).

L’autre demi-finale, suite à des problèmes administratifs, a été reportée à une date ultérieure.

Bordeaux – Reims : 2-3 (2-0, 0-3)

Arbitres : Khochen, Bienvenut
Pénalités : 14′ pour Bordeaux, 19′ pour Reims (dont 1x(10’+5′))
Buts Bordeaux : Vandromme (Panatier), Panatier (Vandromme)
But Reims : Carolet (Muller), Godard (Muller), Muller (Godard)

Gardiens en jeu : Heumann pour Bordeaux, Garcia-Pietro pour Reims
Effectif Bordeaux : Uriot, Blanchet, Sentenac, Masson, Panatier, Boirie, Vandromme, Paradis, Philippo, Billerey, Horrut, Urbaniack, Beguery

Crédit Photo : Viet Hung NGuyen

 

0 Partages

Répondre